Sylviane CANINI, « LE TROISIEME HOMME »